SAUVONS LES RICHES

Aller en bas

SAUVONS LES RICHES

Message  hugOoO le Sam 23 Mai - 15:27

Le collectif «Sauvons les riches» s'invite au Bristol
Créé le 22.05.09 à 20h17 | Mis à jour le 22.05.09 à 20h21 | 42 commentaires
Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte | Imprimer Envoyer par e-mail
HAPPENING - Les manifestants se sont installés dans le restaurant avec du pain et du camembert...

Ca ressemble à une pub pour l'euromillions. Avec baguette de pain et camembert, une dizaine de membres du collectif «Sauvons les riches» ont occupé vendredi pendant une dizaine de minutes le très sélect restaurant du Bristol à Paris (VIIIe) pour «aller à la rencontre des vrais riches».

Accompagnés d'une nuée de journalistes, les manifestants, qui avaient auparavant réservé une table pour sept personnes, ont d'abord commandé un verre d'eau avant de poser sur la table baguettes de pain, boîtes de camembert et de fromage à tartiner, sur fond de musique du feuilleton télévisé Dallas avant d'être expulsés par le service de sécurité du palace parisien. «Nous souhaitions aller à la rencontre des vrais riches qui déjeunent tous les jours dans ces restaurants pour leur rappeler que l'on peut très bien se nourrir avec une baguette de pain et un morceau de fromage», a dit l'un des membres du collectif se montrant déçu à la sortie «qu'il n'y ait pas eu plus de monde un vendredi midi dans ce restaurant».

«Nous ne portons pas de jugement sur les idées de ce collectif mais réfutons les moyens mis en oeuvre», a déclaré le pdg du Bristol, Pierre Ferchaud, dans un communiqué. Le restaurant (menu à 95 euros), situé rue du Faubourg Saint-Honoré, à deux pas de l'Elysée, est fréquenté par une clientèle très aisée, dont Nicolas Sarkozy.

La dernière opération de «Sauvons les riches» remonte au 30 avril quand une dizaine de militants du collectif s'étaient introduits à l'assemblée générale du groupe Natixis à la Grande Arche de la Défense pour remettre «des pantoufles aux pantouflards». «Sauvons les riches», lancé en mars, soutient la revendication de la campagne Euro-Ecologie qui vise à instaurer un revenu maximal autorisé européen, de l'ordre de 30 fois le revenu médian, au-delà duquel les revenus seraient massivement imposés.

source : 20mn

hugoOo

hugOoO

Nombre de messages : 80
Lycée : camille see
Date d'inscription : 24/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum