Appel du NPA à la colere sociale...

Aller en bas

Appel du NPA à la colere sociale...

Message  Marx (M) 68 le Sam 30 Mai - 12:19

Appel à « la colère sociale »

Face à la crise, « formidable accélérateur de prise de conscience », Yvan Zimmermann, tête de la liste NPA dans le Grand Est, a appelé hier soir à Colmar les classes populaires et les jeunes à « la révolte face aux banquiers et aux généraux ».

Colmar - Le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) accélère sa campagne alsacienne à deux semaines du scrutin européen. Après son grand meeting de Nancy lundi en compagnie d'Olivier Besancenot, la tête de liste pour le Grand Est Yvan Zimmermann était hier à Colmar avant de tenir une réunion publique ce soir à Mulhouse.
« Pas une ville pas une vallée de la circonscription n'est épargnée par la crise », relève-t-il. Se présentant comme le porte-parole de « ceux qui essayent de vivre de leur travail », l'ouvrier à la chaîne peinture de Peugeot Mulhouse considère que « le tsunami social » qui déferle actuellement sur le pays est une « catastrophe terrible ».
Cette crise, Yvan Zimmermann refuse de voir les salariés la payer, considérant qu'elle n'est pas la leur mais celle « des banquiers et des patrons qui ont joué avec l'argent avec la complicité des gouvernements ».
Pour construire une alternative au capitaliste, le NPA ambitionne de construire un mouvement à l'échelle européenne. « Ce n'est pas le Parlement européen qui changera les choses mais l'unification des luttes. Mai 68 a beaucoup plus changé la vie que n'importe quelle élection », plaide Yvan Zimmermann qui souligne l'ampleur croissante des mouvements sociaux à travers le pays, des séquestrations de patrons aux blocages des universités.
Plus concrètement, le NPA entend interdire les licenciements, augmenter le niveau des salaires pour atteindre un pouvoir d'achat équivalent à un salaire de 1 500 €, partager la création des richesses, contrôler les banques. Une lutte pour la défense des droits des travailleurs que le NPA adosse à la défense de l'environnement.
8e sur la liste, Claire Arnoux, étudiante salariée de Strasbourg, appelle ainsi à une « écologie radicale qui doit s'opposer à des intérêts et des lobbies puissants ». Un « éco-socialisme » qui prône notamment une réduction massive du temps de travail à 30 h.
Autre proposition, la reconversion de la « vieille » centrale nucléaire de Fessenheim en un laboratoire dont les recherches devraient servir au démantèlement des autres sites nucléaires français.

Franck Buchy Édition du Ven 29 mai 2009

_________________
" Tant que l'Etat existe, pas de liberté; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat ".(Lénine)

« Les idées dominantes sont celles de la classe dominante ». (Marx)

Le communisme comme matrice d'un assaut minutieux, audacieux, contre tout type de domination.
avatar
Marx (M) 68

Nombre de messages : 592
Age : 26
Lycée : Marc bloch
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum