Lutte paysanne

Aller en bas

Lutte paysanne

Message  Invité le Mar 17 Nov - 19:39

Du 30 novembre au 2 décembre 2009, se tient à Genève la conférence ministérielle de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Cette conférence a pour but de poursuivre le cycle de Doha* qui devrait être conclu fin 2010. 80% des accords concernent l'agriculture, y compris le commerce des denrées. Ils visent à réduire « les obstacles » au libre-échange, à « aider » les producteurs de marchandises, les exportateurs et les importateurs à leurs activités.
En fait, le projet de l'OMC est un projet de marché mondial total, couvrant tous les aspects de la vie, pour une reproduction sans limites du capital. C'est un projet productiviste qui accélère l'industrialisation du monde, qui gaspille les ressources, et un outil de domination au service des plus puissant-e-s. Nous vivons sur une planète qui a des limites, or le développement « durable » ou non épuise les ressources, engloutit les territoires, déplace les populations... Partout dans le monde, les paysans et paysannes sont soumis à de fortes pressions que ce soit dans un rendement imposé, dans le choix des semences, engrais et pesticides, ou dans les faibles bénéfices qu'ils et elles tirent de leurs activités. Beaucoup sont sommés de disparaître et de laisser la place à des exploitations de plus en plus grandes, mécanisées, industrielles.
Les communautés paysannes entrent en lutte. Ainsi en Inde, plus de 50.000 cultivateur-trice-s se sont rassemblé-e-s et ont manifesté pour protester contre l'OMC début septembre au grand mépris de la classe dirigeante, tout comme actuellement en Suisse pour la grève des laitiers. Allions-nous avec les paysan-nes, notre autonomie passe par la reconstruction d'un tissu social riche où villes et campagnes ne s'opposent plus. Reconstruisons ensemble la paysannerie, pour goûter à l'autonomie!
Sabotons le système qui nous aliène, commençons par son idéologie et émancipons-nous dans la résistance!

Source (mais diffusez dans plusieurs journaux alternatifs) http://www.anti-wto.ch/

Magiccerbere, paysan dans l'âme

**Paysan : Un paysan est une personne tirant des ressources de la nature proche de son habitat. (cf Wikipedia) **

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Calamity Jane le Ven 20 Nov - 3:37

Quand nos partis d'extrême-gauche prôneront une croissance zéro, nous serons mieux placés pour critiquer le productivisme...
avatar
Calamity Jane

Nombre de messages : 41
Lycée : Bartholdi
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Invité le Ven 20 Nov - 12:39

Partis d'extreme gauche? Je ne vois pas où c'est mentionner...

Croissance zero? Point du tout. Je ne pense pas qu'il faut se dire : "Ah, faut décroitre, décroite, souffrir, réduire notre confort..."
Mais tout simplement prendre dèja en compte des facteurs humains. Autrement dit, reconsiderons l'humain et la vie humaine.

Après, j'ai souhaiter faire passer le message car je sais que cela peut interesser des personnes. Je ne partage pas forcement toutes les idées et tout les points de vue différents...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Marx (M) 68 le Ven 20 Nov - 13:58

Je ne vois pas ou est le probleme. On peut très bien critiquer le productivisme sans pour autant proner la croissance zéro.
Le but est, je le pense, de produire à "l'échelle humaine" (Pour reprendre le titre d'un bouquin) et d'abondonner, ou plutot, de nous liberer du gigantisme à tous les niveaux de la société ! Pour cela, il s'agit, dans un premier temps, de se liberer de l'idéologie dominante ; de la pensée unique de l'économie de marché qui régit le monde.

En tout cas, ce petit article me motive pour Manifester à Geneve, le 28 Novembre, contre l'OMC !

_________________
" Tant que l'Etat existe, pas de liberté; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat ".(Lénine)

« Les idées dominantes sont celles de la classe dominante ». (Marx)

Le communisme comme matrice d'un assaut minutieux, audacieux, contre tout type de domination.
avatar
Marx (M) 68

Nombre de messages : 592
Age : 26
Lycée : Marc bloch
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Calamity Jane le Ven 20 Nov - 16:30

Si tu es pour la croissance, comment peux-tu être contre le productivisme sachant que la croissance est basée sur l'augmentation de la productivité ?
avatar
Calamity Jane

Nombre de messages : 41
Lycée : Bartholdi
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Invité le Ven 20 Nov - 23:37

Calamity Jane a écrit:Si tu es pour la croissance, comment peux-tu être contre le productivisme sachant que la croissance est basée sur l'augmentation de la productivité ?

J'ai peut-être loupé un épisode, mais nulle part, je vois que quelqu'un as dit qu'on était pour la croissance... Mais au lieu de reprendre les mots et systeme de pensée d'un systeme qu'on refuse, pourquoi ne pas trouver notre façon de voir les choses? Il ne s'agira plus de comparer betement entre deux moyens de voir les choses, mais de pouvoir croire en l'un ou dans l'autre, et profiter de notre vie pour vérifier notre choix.

Si l'on se reconsidere à l'échelle humaine, il ne sera plus question de croissance mais plutot de suffisance. Le but est, non plus la productivité, mais la satisfaction des besoins "de bases" d'un groupe d'individu. À partir de là, on pourra voir comment évoluer pour :
-satisfaire ses besoins dans le futur proche
-garantir la satisfaction de ses besoins sur le moyen terme

Le premier point est "facile", et pour l'illustrer, je vais prendre un exemple bête:
- on récolte des fruits en été. Nous avons donc satisfait nos (sous-entendu, de le commaunauté, de la société, du groupe d'individu) besoins pour le futur proche. Or l'hiver arrive, il n'y a plus de fruits, et la saison est passé pour les récolter. Bin... on ne satisfait plus les besoins, et ça fait mal!
Voilà, la question est de savoir dans quel mesure "produire" (dans ce cas là, récolter) pour pouvoir stocker quel quantité? Pour un hiver, ou au cas ou, une année?
Comment percevoir les choses pour produire sans chercher à atteindre un niveau tel que le productivisme actuelle?

Bon, l'exemple est volontairement simplet, mais il est applicable à beaucoup de domaine. On ne peut pas en vouloir à une personne de "capitaliser" pour sa retraite... Mais jusqu'a quel point es-ce raisonnable?

Bonne soirée à tous,
Magiccerbere, heureux d'habiter à coté de la fôret!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Marx (M) 68 le Sam 21 Nov - 0:02

bhen magiccerbere a réussi à résumé ma pensée, à quelques détails près :

Si tu es pour la croissance, comment peux-tu être contre le productivisme sachant que la croissance est basée sur l'augmentation de la productivité ?

(Ca serait sympa que tu arretes d'extrapoler le propos des gens et particulierement les miens, merci).
Comme l'a enoncé magicerbere, je n'ai jamais dit que j'étais pour la croissance, mais la tu fais l'amalgame entre productivisme et productivité.
Tout simplement, je vais citer un paragraphe de wikipédia sur le sujet :

Le productivisme, (Apparu au début du XXe siècle) se définit selon le Dictionnaire historique de la langue française comme « un système d'organisation de la vie économique dans lequel la production est donnée comme objectif premier ».
Dans la mesure où le productivisme privilégie les quantités de biens produites sur la qualité, il peut conduire à un gaspillage et à un épuisement des ressources naturelles.
Le mot « productivisme » est devenu aujourd'hui péjoratif. Il apparaît, en quelque sorte, comme une caricature de la productivité avec laquelle il ne doit pas être confondu :

La productivité, se définit comme le « rapport du produit (quantité de bien matériel obtenu) aux facteurs de production (quantité d'énergie ou de matière première employée, temps de travail dépensé, capital mis en œuvre, etc. » (définition du dictionnaire Le Robert).

Ainsi, on peut etre pour la croissance et contre le productivisme, ce qui n'est, encore une fois, pas mon cas !

_________________
" Tant que l'Etat existe, pas de liberté; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat ".(Lénine)

« Les idées dominantes sont celles de la classe dominante ». (Marx)

Le communisme comme matrice d'un assaut minutieux, audacieux, contre tout type de domination.
avatar
Marx (M) 68

Nombre de messages : 592
Age : 26
Lycée : Marc bloch
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Calamity Jane le Lun 23 Nov - 20:47

Vous êtes contre la croissance ? C'est très bien.

J'en déduis donc que vous êtes prêts à remonter les bretelles des syndicalistes qui réclament des augmentations du pouvoir d'achat des syndiqués.
avatar
Calamity Jane

Nombre de messages : 41
Lycée : Bartholdi
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Marx (M) 68 le Mer 25 Nov - 16:23

Vous êtes contre la croissance ? C'est très bien.

...

J'en déduis donc que vous êtes prêts à remonter les bretelles des syndicalistes qui réclament des augmentations du pouvoir d'achat des syndiqués.

Effectivement, je ne soutiens pas du tout cette revendication... Mais c'est mon point de vue de révolutionnaire ; Soutenir l'augmentation du pouvoir d'achat c'est cautionner le capitalisme et la société de consommation !

_________________
" Tant que l'Etat existe, pas de liberté; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat ".(Lénine)

« Les idées dominantes sont celles de la classe dominante ». (Marx)

Le communisme comme matrice d'un assaut minutieux, audacieux, contre tout type de domination.
avatar
Marx (M) 68

Nombre de messages : 592
Age : 26
Lycée : Marc bloch
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Calamity Jane le Mer 25 Nov - 20:19

Mais il se trouve que le prolétariat soutient le point de vue des syndicats...
avatar
Calamity Jane

Nombre de messages : 41
Lycée : Bartholdi
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Marx (M) 68 le Jeu 26 Nov - 0:00

Pas tous ! Et de moins en moins.

_________________
" Tant que l'Etat existe, pas de liberté; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat ".(Lénine)

« Les idées dominantes sont celles de la classe dominante ». (Marx)

Le communisme comme matrice d'un assaut minutieux, audacieux, contre tout type de domination.
avatar
Marx (M) 68

Nombre de messages : 592
Age : 26
Lycée : Marc bloch
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Calamity Jane le Jeu 26 Nov - 1:00

Il est vrai que les syndicats défendent ceux qui ont déjà acquis des privilèges...
avatar
Calamity Jane

Nombre de messages : 41
Lycée : Bartholdi
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lutte paysanne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum