Plate forme de revendication de la CLI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plate forme de revendication de la CLI

Message  Marx (M) 68 le Dim 28 Fév - 18:11

Plate forme de revendications de la CLI (Coordination Lycéenne Indépendante).


L’objectif de la CLI est d’apporter une réflexion dans le monde lycéen, d'organiser le mouvement et d'aider à la convergence des luttes.
La Coordination est amenée à durer.
Elle existe car les lycéens n’ont malheureusement aujourd’hui aucun moyen d’exprimer leur véritable point de vue.
C'est donc un réel outil ouvert à toutes et à tous, sans aucune hiérarchie. Tout le monde à son mot à dire au sein de la coordination.
Nous accueillons les lycéens, les Etudiants, ainsi que tout ceux qui veulent lutter à nos cotés.



I] EDUCATION :

A) Contre la réforme CHATEL des lycées et la masterisation :

- 80.000 postes de professeurs supprimés en 4 ans.

- Fin des BEP.

- BAC pro en 3 ans au lieu de 4 ans ; 1 an de formation en moins, pour recevoir le même diplôme.

- Mise en compétition des établissements, à l’image du système économique actuel.

- Casse du bac national.

- Suppressions de certaines options, pour des raisons d’économies. (Notamment les options artistiques, les langues mortes, l'histoire et la philosophie en S et les matières scientifiques en L).

- La généralisation des classes à effectifs surélevés (Plus de 35 élèves par classe, alors même qu’il faudrait sensiblement réduire les effectifs)



Nous dénonçons toutes ces réformes qui amorcent le processus de marchandisation de l’éducation et qui institutionnalise l’inégalité sociale et la précarité.

B) Contre Les systèmes de fichages : Base élève, INE, EDVIRSP, …

C) Contre le flicage des lycées : La mise en place de portiques de sécurité dans les établissements à "risque", la prolifération de la vidéo surveillance dans les lycées, la mise en place de brigades d'intervention qui iraient de lycées en lycées, des policiers en civil dans les lycées, la fouille des sacs par le proviseur à l'entrée des etablissements, l'augmentation du pouvoir décisionnel de celui ci...

D) Développement des options artistiques, manuels, des langues (Langues mortes notamment) et revalorisation des filières, à l’inverse de la réforme Darcos / Luc Chatel.

E) Diminuer sensiblement les effectifs par classe dans le primaire et le secondaire, à l’inverse de la réforme Chatel.

F) Offrir la possibilité à tous les étudiants sans papiers de s’inscrire en cours.

G) Que les journées de grèves et de manifestations ne soient pas comptabilisées comme des absences ; Cette mesure permettra à toutes et à tous de pouvoir manifester librement sans crainte d’être réprimé par l’administration.


H) Non aux livrets de compétences et à l’individualisation : les mêmes épreuves et le même bac pour tous !

I) Arrêt immédiat des suppressions de postes dans l'éducation nationale ! Embauche des personnels nécessaires, des moyens à la hauteur des besoins !

J) Contre le processus de Bologne visant à privatiser l'éducation à l'échelle européenne (Qui s'inscrit dans le processus de Lisbonne dite pour « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde »).

K) Développement de tous les domaines de recherche, sans considération de rentabilité.

L) Abandon du principe des grandes écoles ; nous sommes les seuls en Europe à en avoir et cela ne fait que creuser les inégalités. C'est purement et simplement de l'élitisme.

N) Fin de l'éducation à caractère religieux ; parce qu'un pays Laïc n'a tout simplement pas à cautionner l'existence d'écoles se réclamant d'une croyance religieuse quelconque.
Les pratiques religieuses doivent rester en dehors du temps scolaire, et être assurées par les individus qui le veulent eux-mêmes, mais en aucun cas par une instance d'apprentissage et de socialisation telle qu'une école, un collège, un lycée...


M) Contre la réforme de la mastérisation ; elle va servir à faire des économies : elle s’inscrit totalement dans la logique des 80 000 suppressions de postes de profs en réduisant le recrutement, elle va permettre de faire des économies sur la formation qui sera assurée dans le cadre de la fac avec beaucoup moins d’encadrement et en supprimant l’année de stage rémunérée après le concours. Cette réforme est mauvaise à la fois pour les étudiants qui passent les concours, les futurs enseignants et pour l’éducation en général.

Nous nous battons aujourd'hui pour une école véritablement égalitaire, démocratique et émancipatrice. Une école gratuite et accessible à toutes et à tous, avec ou sans papiers !


II] POLITIQUE GLOBALE DE L’ETAT :

A) Contre la politique ultra sécuritaire (Notamment avec les lois anti-terroristes) et réactionnaire du gouvernement SARKOZY.

B) Contre la répression policière et administrative qui a pour but de casser les luttes sociales.

C) Contre la privatisation massive des services publics (France Télécom, EDF-GDF, la poste, a SNCF, les hôpitaux, l'éducation nationale...).

D) Contre la réforme des retraites ; L'argument de l'augmentation de la durée de vie est fallacieux, le vrai problème est celui de la répartition des richesses ! Taxer les patrons et réduire le chômage permettrait de régler le déficite orchestré par les gouvernements successifs à la solde du patronat, d'augmenter le montant des retraites, de réduire les années de cotisation et d'avancer l'age de départ à la retraite !

E) Contre l'instrumentalisation des médias par l'appareil de l'état ; pour des médias véritablement inépendants.

F) Contre la dévalorisation de l'être humain ainsi que de la faune et de la flore au profit du capital ; La crise systémique et environnementale nous donne raison.



III] SOUTIENS ; Au nom de la convergence des luttes :

A) Aux RASED et les développer à la hauteur des besoins (Notamment dans les ZUP et ZEP, laissés à l’abandon par les institutions de l’état).

B) Aux maternelles.

C) Aux étudiants en lutte.

D) Aux professeurs, notamment aux professeurs chercheurs.

E) A tous les salariés en lutte.

F) A tous les sans papiers et immigrés traités comme du bétail par le patronat et l'appareil de l’état :


- Arrêt des "rafles" de sans-papiers, notamment au lycée ou sur leurs lieux de travail.

- Arrêt de l'exploitation des travailleurs sans papiers.

- Arrêt immédiat de la pratique de parquer les immigrés et les sans papiers dans de véritables camps de concentrations et la suppression de ces derniers.

- Régularisation de la situation de tous les sans-papiers en France.

_________________
" Tant que l'Etat existe, pas de liberté; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat ".(Lénine)

« Les idées dominantes sont celles de la classe dominante ». (Marx)

Le communisme comme matrice d'un assaut minutieux, audacieux, contre tout type de domination.
avatar
Marx (M) 68

Nombre de messages : 592
Age : 26
Lycée : Marc bloch
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum